L'héroïne et le pantopon : deux drogues sans danger ?

Des poisons : nature ambiguë
Par Jean-Jacques Yvorel
Dans les dernières décennies du xixe siècle, alcoolisme, syphilis et tuberculose concentrent l’essentiel de l’anxiété biologique, mais n’épuisent pas les inquiétudes quant aux risques de dégénérescence qui pèsent sur la « race » [Bardet et alii, 1988 et Nourrisson, 1990]. Parmi les dangers secondaires, relevés dès le milieu du siècle par Augustin Bénédict Morel dans son Traité des dégénérescences physiques,...
Voir l'article sur Cairn.info