Réforme foncière et endogamie de localité à l’île de La Réunion

Varia
Par Hélène Paillat-Jarousseau
À la fin des années 1960, une réforme foncière est mise en œuvre au cœur des grands domaines de canne à sucre à La Réunion. L’auteur montre que, en dépit de la promotion d’un modèle destiné à privilégier un successeur unique, le nombre des exploitations agricoles ainsi que le nombre d’habitants n’ont pas diminué en raison du maintien de pratiques d’endogamie qui préexistaient du temps de la plantation.
Voir l'article sur Cairn.info