De la différence de nature à l’égalité de valeur

La question du don d’ovules en Norvège
Par Marit Melhuus, Sylvie Muller
Cet article étudie l’imbrication de la parenté et du genre, et leur inscription dans les procédures juridiques officielles. Partant d’une évaluation de la loi sur les biotechnologies qui est en cours (2017), il traite des dispositions régissant le don d’ovules (interdit en Norvège) et se demande si redéfinir la parenté implique nécessairement de redéfinir le genre. L’enjeu réside dans la tension entre une politique reproductive fondée sur la différence sexuelle naturelle et une politique sociale fondée sur l’égalité de genre. L’autrice examine le glissement discursif relatif aux propriétés du sperme et des ovules, et propose de replacer le débat opposant biologie ou reproduction et égalitarisme dans un cadre plus général.
Voir l'article sur Cairn.info