Féconder in vitro dans des laboratoires en Inde et en France.Une somatotechnique ?

Par Noémie Merleau-Ponty
À travers l’ethnographie de la préparation des ovocytes et des spermatozoïdes dans deux laboratoires de biologie de la reproduction situés en Inde et en France, cet article montre comment ces cellules sont porteuses de qualités à la fois biologiques et substantielles. Ces qualités sont associées à une approche mécanistique de la vie cellulaire et à l’idée que le corps est porteur d’identité personnelle et de capacités relationnelles de parenté propres à chaque contexte local. À partir de l’analyse de choix institutionnels réalisés pour administrer les dons de sperme, il propose de relativiser le préfixe « bio » des « biotechnologies » reproductives et d’introduire la notion de « somatotechnique », ce qui permet de souligner la prise en charge biomédicale des corps de la parenté, non réductibles à ce qu’une science biologique globalement partagée peut en dire et en faire ici et là.
Voir l'article sur Cairn.info