L’anthropologie d’Ethnologie française

Par Nicolas Adell
2017 restera sans doute une année importante pour Ethnologie française , faite de ruptures, de transformations, d’innovations et de deuils. Le signe le plus extérieur, en apparence aussi le plus anecdotique, de cette transition est le changement de couverture, assez net, et de maquette, assez discret, auquel la revue s’est livrée. Il ne faut en aucun cas y voir un concours de circonstances mais...
Voir l'article sur Cairn.info