Droit coutumier et loi républicaine dans une collectivité d’outre‑mer française (Wallis‑et‑Futuna)

Par Françoise Douaire‑Marsaudon
À Wallis, en 1998, le conseil territorial des Femmes dépose une plainte auprès de la justice républicaine française contre sa présidente, accusée de détournement de fonds publics. L’accusée qui ne répondait pas aux convocations de la procureure se réfugia chez le roi et se plaça sous sa protection et sous celle de la juridiction coutumière. Une crise du pouvoir politique fut ainsi déclenchée à partir d’un conflit de compétence entre la manière coutumière de penser et d’administrer la justice et la procédure judiciaire suivie par l’administration française. L’étude de cas présentée ici constitue un exemple symptomatique des transformations de la vie politico‑judiciaire de Wallis depuis la fin du xx e siècle.
Voir l'article sur Cairn.info