Des médecins et des petites enveloppes. La politique de la vie dans la Lituanie contemporaine

Par Rima Praspaliauskiene, Sylvie Muller
Cet article étudie la perception que les médecins des hôpitaux publics ont des enveloppes d’argent que les patients ou leur famille leur donnent ou se sentent obligés de leur donner avant ou après des soins. Trait caractéristique de la culture médicale en Europe de l’Est et en contexte post socialiste, ces transactions informelles remontent en Lituanie à la période socialiste. On a expliqué ces dons en argent, en nature ou en services par le manque de ressources des économies socialistes et les turbulences de la transition vers le capitalisme. Pour devenir médecin en Lituanie, il faut non seulement apprendre à lire des graphiques et établir des diagnostics, mais aussi à gérer les « petites enveloppes ». Selon quelle conception du soin, s’interroge l’autrice, les médecins hospitaliers abordent-ils l’éthique, la biomédecine et l’économie politique ?
Voir l'article sur Cairn.info