Adieu au rituel ? Les obsèques et le don du corps à la science

Varia
Par Julien Bernard
Cet article analyse le rapport à la ritualité funéraire dans le cas du don de corps à la science, où toute possibilité de rituel en présence du corps et dans des lieux de mémoire personnalisés est souvent annulée. L’article montre l’hétérogénéité des représentations des donateurs, de leurs proches et des établissements receveurs, à propos du don du corps, de la ritualité funéraire et du statut anthropologique du corps mort. L’importance de cérémonies et de lieux de mémoire est réaffirmée mais nuancée devant les premiers bilans des initiatives rituelles et les discours contrastés des intéressés.
Voir l'article sur Cairn.info