Genre et crises politiques : apports analytiques et possibles empiriques

Par Abir Kréfa, Sarah Barrières
Début janvier 2011, à Sidi Bouzid, ville du centre de la Tunisie, des femmes prennent la tête des cortèges funèbres transportant les cercueils des victimes de la répression policière. Quelques semaines plus tard, à Tunis, et alors que l’issue de la conjoncture de crise est toujours incertaine, des prostituées, inquiètes quant à la pérennité du système règlementariste et craignant une privation de leurs...
Voir l'article sur Cairn.info