Une histoire de la violence. La reconstitution ritualisée de la capture de l’Inca dans les Andes centrales

Par Isabel Yaya McKenzie
Cet article porte sur les expressions de la violence dans une forme spécifique d’affrontements ritualisés perpétués chaque année par d’innombrables localités des Andes centrales. Connues sous le nom générique de « danses de la conquête », ces rencontres mettent en scène la capture du dernier souverain inca par les Espagnols. J’examine l’engagement belliqueux des célébrants à Chiquían (Ancash, Pérou) où la frontière est ténue entre combat figuré et bataille rituelle. J’interroge cette pratique à la lumière de l’histoire récente de la bourgade où de fortes disparités économiques et d’importantes vagues de migrations ont façonné le profil sociologique des factions rituelles.
Voir l'article sur Cairn.info