Justices ultramarines

Justices ultramarines
N° 169, 2018/1 - 192 pages

La question des spécificités locales et culturelles intervient- elle dans le fonctionnement de la justice française ? Ce dossier ouvre le débat à partir du cas des populations « indigènes » de l’Outre-mer contemporain – Amérindiens et Noirs marrons de Guyane, Mahorais de Mayotte, Kanak de Nouvelle-Calédonie, insulaires de Polynésie et de Walliset- Futuna.

Les différents travaux rassemblés ici privilégient la méthode ethnographique pour saisir « sur le vif » la manière dont l’État français tente au quotidien de prendre en charge et d’administrer la diversité culturelle et locale dans ces contextes (post)coloniaux variés. Huit des onze articles du dossier décrivent ainsi des situations contemporaines singulières de confrontation et d’interaction entre agents du système judiciaire et justiciables originaires de ces cinq collectivités.

Les trois derniers articles offrent vis-à-vis de ces justices ultramarines des points de comparaison historiques – sur la trajectoire du droit colonial dans l’empire français – et géographiques – d’une part sur la justice familiale en France métropolitaine, d’autre part sur le traitement des justiciables autochtones mapuche par l’appareil judiciaire au Chili.

Lectures sur le thème

Pages 153 à 159
Pages 160 à 170

Varia